fbpx

Le Krav Maga


Histoire de la discipline :

Le Krav Maga est une discipline de self-défense créée dans les années 40 par Imi Lichtenfeld, un tchécoslovaque né à Bratislava. Fils d’un inspecteur de police spécialiste en techniques de soumission, Imi pratiqua très tôt différents sports, avec une prédilection pour la gymnastique, la boxe et la lutte, disciplines dans lesquelles il se distingua au niveau national et international. Lorsque le fascisme commença à gangrener la Tchécoslovaquie au cours des années 30, Imi constitua un groupe de jeunes athlètes chargés de défendre la communauté juive. Il participa alors à de nombreuses bagarres qui aiguisèrent sa prise de conscience sur les différences essentielles entre les compétitions sportives qui lui étaient familières et le combat de rue. C’est à ce moment que les principes essentiels du Krav Maga commencèrent à voir le jour.

La Self-Défense

Tout comme le close combat, le krav-maga se caractérise par différentes techniques incapacitantes ou létales. Ces méthodes sont très faciles à apprendre et très efficaces. Elles visent à mettre hors d’état de nuire un ennemi : le plus vite possible, le plus efficacement possible et par tous les moyens possibles (aucune limite de combat). Les techniques de combat à mains nues employées sont typiquement les plus dangereuses, les plus puissantes, et les plus simples que puisse générer le corps humain. Ces techniques sont choisies et adaptées pour fonctionner dans des conditions de stress maximum, et sur quelqu’un qui ne se laissera pas faire. Dans un combat pour assurer sa survie (donc de type non sportif), le seul but est d’éliminer la menace avant que celle-ci ne vous élimine. Les coups sont donc focalisés sur des cibles anatomiques: les yeux, la nuque, les genoux, les parties génitales etc …

L’objectif du krav-maga est d’apprendre à se défendre en un minimum de temps de formation, simplicité et efficacité en sont les bases, c’est pourquoi cette discipline a été adoptée par toutes les forces armées Israéliennes, certaines unités de police américaine, agents du F.B.I. ou autres gendarmes du G.I.G.N. Les entraînements diffèrent de ceux des arts martiaux ou des sports de combat dans la mesure où le but n’est ni la compétition ni une pratique culturelle ou physique. à cela s’ajoute l’absence de règles et la priorité des frappes aux zones sensibles. La base technique du Krav Maga est de prendre l’avantage sur l’adversaire dès la première attaque. Celà en fait une excellente technique de défense pour femme.

Tout comme le close combat, le krav-maga se caractérise par différentes techniques incapacitantes ou létales. Ces méthodes sont très faciles à apprendre et très efficaces. Elles visent à mettre hors d’état de nuire un ennemi : le plus vite possible, le plus efficacement possible et par tous les moyens possibles (aucune limite de combat). Les techniques de combat à mains nues employées sont typiquement les plus dangereuses, les plus puissantes, et les plus simples que puisse générer le corps humain. Ces techniques sont choisies et adaptées pour fonctionner dans des conditions de stress maximum, et sur quelqu’un qui ne se laissera pas faire. Dans un combat pour assurer sa survie (donc de type non sportif), le seul but est d’éliminer la menace avant que celle-ci ne vous élimine. Les coups sont donc focalisés sur des cibles anatomiques: les yeux, la nuque, les genoux, les parties génitales etc …

L’objectif du krav-maga est d’apprendre à se défendre en un minimum de temps de formation, simplicité et efficacité en sont les bases, c’est pourquoi cette discipline a été adoptée par toutes les forces armées Israéliennes, certaines unités de police américaine, agents du F.B.I. ou autres gendarmes du G.I.G.N. Les entraînements diffèrent de ceux des arts martiaux ou des sports de combat dans la mesure où le but n’est ni la compétition ni une pratique culturelle ou physique. à cela s’ajoute l’absence de règles et la priorité des frappes aux zones sensibles. La base technique du Krav Maga est de prendre l’avantage sur l’adversaire dès la première attaque. Celà en fait une excellente technique de défense pour femme.

Le Krav Maga Aujourd’hui

En 1997, Richard Douieb, fonde la Fédération Européenne de Krav Maga, le but étant de développer le Krav Maga tel qu’il a été conçu par son créateur. La préoccupation de Richard est de le développer autour d’un programme technique cohérent dans lequel tous les courants pourraient se retrouver, et permettre ainsi aux gens intéressés par l’apprentissage de ce système de séparer plus facilement le vrai du faux.

Cette fédération est à ce jour celle qui recense le plus d’adhérent. Sud Krav Maga y a été affilié pendant 6 années.

En 2018, sous l’impulsion du fondateur du club nous quittons cette fédérateur  pour créer la KMFDA avec plusieurs anciens clubs de la F.E.K.M qui comme nous ne se reconnaissent plus dans cette dernière.
Nous pensons que c’est au Krav Maga de s’adapter au pratiquant et non l’inverse. Une personne avec un handicap physique ne pourra restituer l’ensemble des techniques du programme, sans pour autant manquer d’efficacité en cas concret. Nous misons sur l’improvisation et une adaptabilité à chaque instant, grâce notament à ce que nous appelons un réservoir technique.
Nous avons regroupé ces concepts autour de l’acronyme suivant :

M : Maitrise
A : Adaptabilité
R : Rapidité
V : Vigilance
E : Engagement
L : Lâché prise

Si les effectifs de la KMFDA sont beaucoup plus modestes que d’autres fédérations actuelles, celle ci correspond en revanche à la vision que nous nous faisons de la discipline telle qu’elle doit être enseignée.

Venez vite tester gratuitement le Krav-Maga